mardi, décembre 08, 2009

L'innovation sociale comme avant garde

Vraiment emballé par un entrepreneur rencontré aujourd'hui.



Eric Chatry est le fondateur de Re-Connect, une association qui donnera peut-être naissance à une entreprise sociale.



Reconnect a une belle idée (inspirée de projets développés avec le soutien de la mairie de San Francisco par Vincent Paquet, l'un des fondateurs de Grand Central, qui dirige aujourd'hui le projet Google Voice) : que chaque SDF puisse avoir un numéro de téléphone portable personnel et pérenne.

On n'y songe pas beaucoup, mais quand on perd tout, on perd aussi son identité sociale, son adresse et en particulier son abonnement téléphonique. Les cartes répayées coûtent cher et changent de numéro à chaque fois.

Ca veut dire qu'on est seul, qu'on coupe les ponts, et que même les services sociaux ne peuvent pas nous recontacter par exemple s'ils ont trouvé un petit boulot...

Pour stopper cette spirale infernale, Re-connect a développé un système assez simple : un numéro personnel, que l'on peut utiliser avec son téléphone quand on en a un (et c'est le cas de la plupart des SDF), que l'on peut appeler sinon d'une cabine. Gratuit quand on rappelle certains numéros. Pas cher quand c'est un appel de confort (Reconnect a acheté les minutes à prix de gros et n'a presque pas de charges fixes).

Et surtout, distribué par les travailleurs sociaux qui connaissent les personnes qui en ont besoin.

Très beau projet. Simple, élégant et utile (c'est peut-être même le dernier filet qui peut rattraper quelqu'un avant de plonger vraiment dans l'exclusion). Pas de pathos, pas de caritatif tapageur : de la compétence et de la maîtrise technique.

Ca m'a confirmé dans une intuition que j'ai depuis un bon moment : c'est l'innovation sociale qui nous donnera les meilleurs exemples pour penser ou adapter les services numériques. Dans un monde qui change si vite, dans un monde où les relations, les modes de production et même les valeurs sont bouleversés, tous les acteurs économiques doivent repenser leurs définitions de "service", de "valeur", de "relation utilisateur", de "transparence", de "confiance", de "sécurité". Et c'est le monde de l'innovation sociale qui est allé le plus loin dans l'utopie, l'imagination, l'audace et l'expérimentation.

La vieille économie, si elle se referme sur elle-même, va toujours tendre à reproduire l'ancien système. Ce sont des gens comme Eric, comme Wikipédia, comme tant d'autres qui inventent les nouvelles règles.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire